Même si tu le sais déjà

Publié le par HélèneMêmesi

Un jour, tu sauras choisir ton moment pour être. Au dehors. Au monde.
Mais je le sais déjà. Regarde, j'ai vu le jour. Je vais ici et là. Avec toi.
Un jour, tu sauras le soleil qui se lève à l'est, derrière la colline.
Mais je le sais déjà. Regarde, le soleil me lève et me dépose au grand jour.
Un matin, tu sauras le jour qui se lève et emporte la nuit.
Mais je le sais déjà. Regarde, le jour m'élève et m'emporte à l'orée du beau.
Un jour, tu sauras le vent qui se lève et souffle des aires de ciel, à nos côtés.
Mais je le sais déjà. Regarde, le vent m’enlève et me souffle des mots doux.
Un jour, tu sauras l’horizon qui peut changer et s’élargir au fil des paysages.
Mais je le sais déjà. Regarde, j’embrasse l’horizon depuis la montagne.
Un jour, tu sauras la fraîcheur qui tombe si vite dans l’air certains soirs.  
Mais je le sais déjà. Regarde, je prends le frais après avoir pris le soleil. 
Un jour, tu sauras la pluie qui tombe, à verse ou légère, depuis les nuages. 
Mais je le sais déjà. Regarde, je ne suis pas née de la dernière pluie. 
Un soir, tu sauras la nuit qui tombe et nous enveloppe de tout son bleu. 
Mais je le sais déjà. Regarde, j’ai laissé tomber la nuit pour mieux filer vers les étoiles. 
Un jour, tu sauras les feuilles qui tombent et nourrissent la Terre. 
Mais je le sais déjà. Regarde, comme je tournoie avec elles dans l’azur. 
Un jour, tu sauras les étourneaux qui s’envolent par grappe.
Mais je le sais déjà. Regarde, comme mes pensées s’envolent pour les suivre. 
Un jour, tu sauras la coccinelle qui prend son envol vers le ciel. 
Mais je le sais déjà. Regarde, comme je déploie mes ailes à ses côtés. 
Un jour, tu sauras les abeilles qui bourdonnent et visitent les fleurs. 
Mais je le sais déjà. Regarde, comme je butine et papillonne avec elles. 
Un jour, tu sauras les rêves prêts à exister. Tu seras là, prêt à te jeter à l’eau. Pour revenir à l'air, libre.
Mais je le suis déjà. Regarde, je borde la rivière, je déborde d’idées et d’énergie. Pour mieux revenir à moi.
Un jour, tu sauras que tout peut s'ouvrir à toi. Tu seras ta propre histoire.
Mais je le sais déjà. Vois comme j’ouvre mon cœur, comme le chemin s’ouvre devant moi.
Chaque jour, tu sauras combien notre amour vit en toi. Dans les ricochets. Aux côtés des chênes. Derrière le muret.
Mais je le sais déjà. Écoute, j’entends vos voix résonner. Dans la bise du soir. Aux côtés des chèvrefeuilles. Derrière le lilas. 
Un jour, tu sauras ce que tu es. Tu sauras trouver ta place sur Terre.
Et cela, moi seule le saura. Quand je serai grande. Mais je le suis déjà.

illustrations : Tatiana Simmen > www.tatianasimmen.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article