Même si l'heure est aux voeux

Publié le par HélèneMêmesi

Même si l'heure est aux voeux, faire place aux lieux hors du commun.
Se rappeler quand tout part des places, des espaces porteurs de renouveaux.
Faire l'impasse sur les implants de terreur.
Avoir sa place au soleil, laisser monter les plaintes et les espoirs.
Ne pas tenir en place, laisser le mouvement rejoindre les avenues.
Se souvenir comment tout se créé, tout se crie sur les places.
Place Tahrir. Place Tiananmen. Place de l’Indépendance. Place Azadi.
Se rappeler des visages et des places.
Place de la Perle. Al Marjeh. Plaza de Mayo. Maïdan.
Se déplacer dans le temps et inviter les souvenirs à prendre place.
Place Taksim. Place Venceslas. Place de la Bastille.
Trouver sa place dans le monde et laisser aller les Hommes en différents lieux.
Même si tout est en place pour le chaos, se projeter dans le temps.
Faire face pour défier les folies déferlantes.
Et faire plus de place aux enfants qui s'éveillent à nos côtés et/ou sommeillent en nous.
Pour l'heure, la Place de l'Humanité me manque.

Photo "Le caillou et l'enfant" par Irizium

Publié dans Air du temps

Commenter cet article

Marc 03/01/2017 14:05

C'est très beau et très touchant