Même si tu es "hors paire"

Publié le par HélèneMêmesi

Photo par Irizium
Photo par Irizium

Te voilà "hors paire". Seul face à une horde de paires. Cerné par des troupes d’unis. Pour lesquels, tu es hors deux. Hors de leur cercle d’initiés mais encerclé. Devant le hors-d’œuvre dressé en l’honneur d’un couple hors pair.
Même si tu es "hors paire" sans elle ou sans lui, tu es surtout hors de toi. Devant ces cohortes de couples qui surgissent parfois la nuit venue. Comme s’il en pleuvait. Des trombes de duos. Comme s'il en tombait. Des nuées de tête-à-tête.

Te voilà "hors paire". Seul face à ceux qui ne font plus qu’un. Pensent pour deux. Les trois quarts du temps. Se plient en quatre. Unis comme les cinq doigts de la main. Clients de la six. Ensemble sept jours sur sept. Huit fois plus grands.
Même si tu es en solo, tu sors. Hors de chez toi. Au-delà du raisonnable. Hors saison. A des prix imbattables.

Te voilà "hors paire". À n’en plus vouloir marcher. Par peur de tomber sur l’un d’entre eux. Ou plutôt deux d’entre eux. Dans l'entre-deux des liens indéfectibles et des libertés intangibles. Te voilà "hors paire". A n’en plus vouloir parler. Par peur de commettre des impairs. Quand la paire et les mots te manquent. Répéter des phrases. Sans se lasser. Sans s’en aller. Sans se laisser aller à cette moue sceptique. A ces tics de langage. A ces élans antipathiques.

Même si tu es seul, tu aimes te faire la paire. Partir sur un coup de tête. Te retirer dans des endroits isolés. T’abriter dans des contrées reculées. Hors de portée. Même si tu es parfois affamé de compagnie, tu te consoles. En te disant que tu n’es pas un cas isolé, que tu ne te sentiras jamais délaissé, que tu es libéré d'une paire de liens. En repérant des couples qui ont dépassé la date limite, les limites de l’entente, la limite d'âge. En pensant que c’est peine perdue pour la paire, trop ardue. En restant hors d’atteinte dans l’étreinte. Résolu à l’inassouvi, à la suite en solitaire. A moins que cette douce évasive ou ce lointain élusif aillent de pair avec toi...

Publié dans Air du temps

Commenter cet article

Marianne 04/02/2016 18:44

Bravo ! Tu jongles si bien avec les mots et les idées !