Même si je chante faux

Publié le par Hélène Mêmesi

Même si je chante faux

Même si je chante faux, je me suis retrouvée plus d'une fois à fredonner et à pousser la chansonnette en attendant le Trublion. Quand le résultat était trop hasardeux, je laissais la parole à de vrais groupes histoire de ne pas le perturber davantage, même si le liquide amniotique amortit un peu les bruits de casseroles... Alors pour bercer le Trublion, j'ai fait le plein de bon son : après la préparation mentale et physique, place à la préparation musicale ! Hop là, voici le top des top "Grossesse - volume 1" avec les morceaux tip-top écoutés en boucle pendant plusieurs mois :

  1. Hope Sandoval & the Warm Inventions, Around my smile > parce que cette ballade douce et enveloppante est celle d'une rencontre hivernale avec le futur papa du Trublion !
  2. Rone, Bye-bye Macadam > parce que Besançon était une bouffée d'air salutaire après avoir foulé le bitume francilien pendant plusieurs années et c'était bien que le Trublion le sente !
  3. Electrelance, To the east > parce que Besançon !
  4. Sarah Jeanne, Every single day > parce que ce morceau suave et caressant berçait le Trublion à souhait.
  5. Fauve, Hauts les coeurs > parce qu'un collectif, ça fait toujours du bien et le groupe passait au Printemps de Bourges 2014, 1er concert du Trublion in utero !
  6. Metronomy, Love Letters > parce qu'un peu de musique sautillante, ça fait toujours du bien et (bis) 1er concert du Trublion in utero !
  7. Girls in Hawaii, Misses > parce que l'album Everest est sorti en 2014 avec ce morceau mélancolique et mélodieux qui atteint des sommets...et (ter) 1er concert du Trublion in utero !
  8. Benjamin Biolay, L'espoir faire vivre > parce que c'est vrai !
  9. Jacques Higelin, Ce qui est dit doit être fait > parce que les paroles en hommage à la naissance de sa fille sont si belles et sincères...
  10. David Bowie, Velvet Goldmine > parce qu'un peu de glam' rock ça fait toujours du bien !
  11. Et en bonus track > plusieurs morceaux de musique relaxante parce que la primipare en moi a eu de bons moments d'angoisse alors rien de mieux parfois qu'une session de détente musicale. Sans oublier les chants d'oiseaux sifflotés par le futur papa auxquels le Trublion répondait gaiement à coup de petites galipettes.

Ensuite, pass 3 jours en poche, nous avons participé à la 1ère édition du festival de la maternité ! A l'affiche, une belle programmation qui faisait appel à tous les sens en alliant : figures acrobatiques sur swissball, lâchers de ballons gonflables, step sur galette, onomatopées indescriptibles, compositions originales, reprises de grands standards (dont le hit "allez, poussez poussez !"), chansons françaises à texte, solo a cappella, duos acoustiques, percussions et autres créations artistiques contemporaines ! Les auditeurs ont été emportés par les riffs tonitruants et les puissantes cordes vocales des groupes qui se sont succédé en ce 10 août 2014 avec plusieurs scènes en simultané et rediffusions sur écran. En spectacle de clôture, un jeune artiste prometteur a été propulsé sur la nouvelle scène indie rock bisontine : Le Trublion !

Après ce festival remuant à souhait, hop là, nous avons poursuivi notre tour de chant : place à la musique de chambre...au coeur de la nuit quand le Trublion faisait plusieurs rappels. Place aussi à de sacrées créations musicales - quand les paupières sont trèèèèès lourdes et la voix trèèèès pâteuse - chantées sur un air jazzy (?!) "After a good tétée, after a goooood tétééééée, my little boy is sleeping..." Mon partenaire de chant a aussi donné de la voix en (trans)portant l'indomptable Trublion à de nombreuses reprises...jusqu'à l'accord parfait ! Une nouvelle formation était née avec des arrangements insolites et des interprétations inédites. Bientôt dans les bacs, l'album "Tribute to the tribulations of a bisontine tribe" qui sortira sur le label "parentalité" avant une nouvelle tournée !

>> Prochain épisode : Même si je suis très douillette...

Commenter cet article

Hop là ! 13/06/2015 22:21

Merci le papa pour ton très beau commentaire. Hé oui, on peut vite oublier les instants passés tant le présent nous happe, encore plus avec un Trublion plein d'énergie ! D'où le blog "Même si" pour se souvenir avant d'oublier ;-) Avec bientôt un billet "Même si j'ai plutôt une bonne mémoire..." !

Le papa 12/06/2015 22:07

Ce billet me fait revivre des instants à la fois loin et proche. Loin parce que la vie avec le trublion est si dense que je ne peut pas me souvenir de tout (c'est sans doute pour cela que je photographie et que je film le trublion). Et proche parce que ça ne fait même pas un an que
cela m'est arrivé, que cet évènement absolument majeur dans ma vie a définitivement tout changé.